Nous contacter

Pour plus d'information, contactez nous au +33 1 46 84 34 22 ou laissez un message ici :

Nous contacter via:

Votre requête:

Erreur lors de l'envoi du message

Le serveur a rencontré une erreur.

Erreur

Please resolve the following issues:
  • Le champ "Nom" est manquant
  • Le champ "email" est manquant
  • Email has wrong format.
  • Le champ "téléphone" est manquant
  • Le corps du message est manquant
  • Le champ email / téléphone est manquant
  • Complétez le captcha à nouveau pour prouver que vous n'êtes pas un robot
Fermer

Wunderman - Paris

Insight

Wunderman Inside : Quand l’agence s’installe chez le client

Aujourd’hui on ne quitte plus l’agence pour aller chez l’annonceur. Les collaborateurs de Wunderman Inside sont envoyés en délégation chez le client pour des durées indéterminées. A se côtoyer au quotidien, ils tissent un lien plus fort, plus direct, plus efficace aussi.

« C’était indéniablement LE sujet aux Lions de Cannes fin juin : les nouveaux modèles d’agences, comment gagner en efficacité et en productivité dans son rapport avec le client » souligne James Sanderson, Managing Director de Wunderman Inside.

Wunderman expérimente déjà le dispositif avec une centaine de collaborateurs déployés chez Best Buy aux Etats-Unis, et une soixantaine chez News UK : des équipes hybrides constituées de data analysts, de consultants, d’éditeurs de solutions, de rédacteurs, de designers recrutés localement mais totalement acquis à la culture Wunderman. « Nous les recrutons d’une manière bien spécifique, ce sont nos employés, ils sont invités à tous les séminaires, les soirées, les sessions de formations. Nous tâchons de leur insuffler l’esprit de l’entreprise de manière à ce qu’ils n’aient pas à travailler sur un fond bleu avec le logo Wunderman pour être de chez nous ».

Et les résultats sont au rendez-vous : les rendus sont en moyenne 40% plus rapide. Du fait d’être face à la bonne personne au bon moment, les collaborateurs s’épargnent des aller-retour incessants. Le client peut faire ses remarques directement à la personne concernée et collaborer ensemble en bonne intelligence.

« D’habitude, clients et agence se rencontrent une première fois, chacun tente d’expliquer son métier, ses attentes, puis on se sépare » explique Adrien Susini Directeur Social Média chez Wunderman Paris. « Par la suite on ne se voit qu’aux réunions. Entre-temps on échange des mails, on fait des calls sans toutefois toujours parvenir à se comprendre à 100% ».

« Désormais, poursuit Adrien Susini, les collaborateurs sont immergés dans la culture de l’entreprise, ils ont accès à tout le monde, dialoguent avec tous les départements, et pas seulement avec leurs interlocuteurs habituels. En cela, c’est vraiment un procédé disruptif. ». Une démarche qui favorise leur acculturation : « Les personnes déployées saisissent mieux les enjeux qui occupent leurs clients, ils développent une connaissance plus fine des marques et des produits. Un lien plus direct se met en place, un lien de proximité et surtout de confiance ».

D’un point de vue pratique, les data analysts déployés chez le client ont un accès direct à leurs bases de données, sans cela protégées par des pare-feux et qu’il ne s’agit bien sûr pas de faire voyager sur un disque dur externe. En plus de gagner en efficacité, le client gagne aussi sur la facture qui lui est présentée à la fin du mois. En effet, en hébergeant ces collaborateurs extérieurs, il s’épargne une partie des frais de structure facturés habituellement par l’agence.

Le dispositif Wunderman Inside est en cours de déploiement à travers le monde. Pour l’instant, à Paris, seuls quelques community manager, social media manager et chef de projets servent ainsi de relais, de facilitateurs entre l’agence et le client. Mais il existe une vraie dynamique en faveur de cette nouvelle approche de la relation agence-annonceur.

« Attention ce dispositif ne s’applique pas à tous les profils » note Adrien Susini. Selon lui, des profils juniors ou intermédiaires seront mieux à même de s’adapter et de s’épanouir chez le client, tandis que l’agence a besoin de conserver en son cœur des fonctions vitales. Les équipes créatives, les directeurs de création, les directeurs du planning stratégique, ces profils seniors doivent garder du recul et nourrir la vision stratégique depuis l’agence.