Nous contacter

Pour plus d'information, contactez nous au +33 1 46 84 34 22 ou laissez un message ici :

Nous contacter via:

Votre requête:

Erreur lors de l'envoi du message

Le serveur a rencontré une erreur.

Erreur

Please resolve the following issues:
  • Le champ "Nom" est manquant
  • Le champ "email" est manquant
  • Email has wrong format.
  • Le champ "téléphone" est manquant
  • Le corps du message est manquant
  • Le champ email / téléphone est manquant
  • Complétez le captcha à nouveau pour prouver que vous n'êtes pas un robot
Fermer

Wunderman - Paris

News

« It’s Not Cheating When It’s Your Team » (The Sun) : une vérité qui dérange ?

« La campagne The Sun est intéressante parce qu’on est sur un sujet passionnel ; au delà des chiffres et des analytics, ce qui fait son intérêt et son succès c’est l’engagement émotionnel qu’elle a pu susciter »
(Lionel Gomez, Directeur du Planning Stratégique).

Qui est déjà allé en Angleterre sait que le football est une institution nationale, et que les anglais sont viscéralement attachés à leurs clubs fétiches. En plus de se passionner pour le sport, les anglais parient. Les « brokers » ont pignon sur rue, que ce soit à Londres, à Manchester - ou en ligne. Le quotidien The Sun détient l’une des plus importantes plateformes de paris en ligne, le site Fantasy Football. Cette plateforme permet à chaque utilisateur de composer sa
« dream team » et de parier sur les résultats des matchs. Longtemps gratuit, The Sun souhaitait faire évoluer le modèle vers un modèle payant.


Pour relever ce défi, l’agence Wunderman UK s’est appuyée sur un usage stratégique de la data. En analysant les comportements sur la plateforme, les équipes ont pu dévoiler un insight surprenant : malgré les antagonismes structurants entre les clubs, les utilisateurs ont tendance à piocher dans les équipes adverses pour composer leur dream team. Ainsi, l’analyse croisée des datas a révélé que 76% des fans de Chelsea choisissaient des joueurs du club Spurs de Tottenham et 66% des fans des Spurs avaient pu choisir des joueurs d’Arsenal. Bloody Hell ! Grâce à la précision de cet insight, les équipes ont pu concevoir la campagne « It’s Not Cheating When It’s Your Team ».

La vidéo ici

Cette campagne a été l’une des plus virales produites par l’agence* :

  • 4.1 millions sur Facebook
  • 12 millions sur Twitter
  • 630,000 nouvelles inscriptions payantes
  • 12 prix, incluant: IAB MIXX Gold Award, Cannes Lion shortlist et 4 gold DMA Awards


Elle illustre parfaitement la valeur de la data lorsque celle-ci vient nourrir le processus créatif, et permet ainsi de décupler l’engagement.


*chiffres Wunderman UK