Nous contacter

Pour plus d'information, contactez nous au +33 1 46 84 34 22 ou laissez un message ici :

Nous contacter via:

Votre requête:

Erreur lors de l'envoi du message

Le serveur a rencontré une erreur.

Erreur

Please resolve the following issues:
  • Le champ "Nom" est manquant
  • Le champ "email" est manquant
  • Email has wrong format.
  • Le champ "téléphone" est manquant
  • Le corps du message est manquant
  • Le champ email / téléphone est manquant
  • Complétez le captcha à nouveau pour prouver que vous n'êtes pas un robot
Fermer

Wunderman - Paris

News

« Data-spiration »: la vision marché de Bruno Valette, Directeur Data & Insights

Statisticien de métier, Bruno Valette rejoint l’agence en 2014, après 15 années d’expérience de direction Data et CRM en agence et chez l’annonceur.

« Le vrai changement selon moi c’est cet effet d’effacement des silos. La data permet d’abolir les barrières entre media et CRM, digital et offline tout au long des parcours des consommateurs ». (Bruno Valette, Directeur Général de Wunderman Data)

— Quelles sont tes observations sur les évolutions du marché ces dernières années ?
Depuis 2016, on assiste à un changement de paradigme, on commence à être interrogé sur des problématiques qui relèvent à la fois de l’amont (media, PRM) et de l’aval (CRM, fidélisation, advocacy). Les clients demandent désormais aux agences de travailler de manière intégrée. On sent que le marché a assimilé cette évolution.
Le vrai changement selon moi c’est cet effet d’effacement des silos. La data permet d’abolir les barrières entre media et CRM, digital et offline tout au long des parcours des consommateurs. Notamment grâce à la capacité de pouvoir identifier les personnes de manière unique, quelles que soient les plateformes. La data permet d’avoir une approche globale sur tout le parcours client et d’adresser le client depuis la première connexion jusqu’à l’acte d’achat final - sans perte de lien.

— Où se situe Wunderman Paris sur ce marché ?
Notre valeur ajoutée c’est d’avoir intégré l’ensemble des compétences, de la capacité à analyser la data jusqu’à son activation (Marketing automation, DMP). L’une des particularités de Wunderman est de posséder des data assets qui accélèrent notre compréhension et amplifient notre capacité d’activation à l’individu : 900 millions de profils dans le monde, dont 36 millions en France. Nous faisons également partie de WPP data alliance, une sorte de coopérative où les agences à forte connotation data mutualisent leurs données. C’est un formidable vivier de collecte d’insights qui permet que la création soit optimisée, voire décuplée.

— Peux-tu nous parler de la méthodologie spécifique à l’agence ?
Notre méthode s’appelle Collision : l’idée c’est d’hybrider les compétences. Collision c’est un processus qui dit « on ne suit pas un processus linéaire de réflexion » : le processus valorise l’hybridation des connaissances et des aptitudes. On met tout le monde au départ de la réflexion. Cela permet à tout le monde d’avoir une vraie valeur ajoutée dans la réponse au client. On arrive à intégrer la data dès le début. Ce qui est intéressant, c’est qu’on a vraiment réussi à implémenter la méthodologie chez les équipes : désormais nos créatifs ou nos planteurs ont le réflexe de solliciter les datas analystes dès le début de la réflexion.